top of page

Êtes-vous complètement dans le noir lorsque vient le temps de choisir un blanc?

Vous vous demandez pourquoi il est si difficile de choisir un blanc, car vous pensez que c’est simplement du blanc. À priori, le blanc est la couleur la plus basique qui soit, n’est-ce pas? En plus, saviez-vous que le blanc représente 70 % des ventes de peinture!


Néanmoins, lorsque vous vous retrouvez face au mur d’échantillons de couleurs chez votre marchand de peinture, vous vous sentez complètement dépassés en observant la variété de choix de blancs. Vous connaissez ce sentiment?


Vous tentez de choisir quelques échantillons et vous rentrez chez vous pour les tester dans votre environnement. Vous estimez avoir fait le bon choix de blanc et engager un peintre professionnel pour effectuer les travaux, et BAM! Le blanc sur vos murs ne convient pas car il semble plus jaune que vous ne l’aviez prévu!


Au secours! Si vous saviez combien de fois j’ai vu ce phénomène dans ma carrière!


Cela dit, saviez-vous que les compagnies de peinture peuvent proposer plus de 140 types de blancs? Donc, il est clair que cela peut représenter un véritable casse-tête pour vous!


Plus encore, il est dit dans le monde de la décoration, que le blanc est considéré comme un incontournable, une couleur polyvalente qui peut servir de toile vierge. Toutefois, je vous déconseille fortement cette couleur pour vos murs car il existe d’autres alternatives plus appropriées pour mettre en valeur votre décor. Mais ça, c’est un autre sujet alors surveillez la prochaine chronique : Le blanc est snob!


ALORS, COMMENT CHOISIR LE BON BLANC?


Avant toute chose, il est important de comprendre que le blanc est une catégorie à part lorsqu’on parle de coloration car tout est une question de gradation et de sous-teintes.


Pensez au thermomètre qui indique la température la plus froide à la plus chaude. Le principe est le même pour les blancs puisqu’on retrouve une gradation du plus froid au plus chaud.


La sous-teinte est un pigment de couleur qui est ajouté à la couleur et qui est difficilement perceptible à l’œil nu. On peut identifier la sous-teinte uniquement en comparant les blancs entre eux.


En gros, on retrouve 4 gradations de blancs et ce, en partant du plus froid au plus chaud! Comprendre ce principe est indispensable pour trouver le bon blanc!


VOICI LES QUATRE GRADATIONS DE BLANCS


#1. BLANC BLEUTÉ


Observez les nuages dans le ciel ou imaginez un glacier, et vous obtenez le plus froid des blancs. C’est le blanc bleuté, net et propre, il aime les teintes vives, les couleurs franches. Il est indéniable que ce blanc présente une sous-teinte bleutée.


#2. BLANC PUR

Pensez à la neige ou contempler une feuille blanche de papier, là vous avez le plus véridique des blancs! C’est le blanc pur et immaculé, celui que l’on utilise pour nous aider à comparer tous les autres blancs car il n’y a aucune sous-teinte cachée!


#3. BLANC CASSÉ


Imaginez-vous marchand en bord de la mer, les pieds nus sur le sable chaud… Vous vous penchez et prenez un coquillage dans vos mains, vous avez la couleur blanc cassé. Versatile et moins chaud, il se marie avec plusieurs teintes.


#4. BLANC CRÈME


Pour la dernière catégorie, il s’agit du blanc le plus chaud. Pensez à la crème que vous utilisez dans votre café le matin, ou à cette délicieuse crème vanillée… C’est le blanc crème, presque gourmand avec une sous-teinte de jaune, s’harmonise parfaitement avec les teintes beige, caramel, et brun.





LEQUEL CHOISIR?

Quelle gradation de blanc ai-je besoin, un blanc froid ou un blanc chaud?


La meilleure recommandation que je puisse vous donner est de débuter par examiner tous les éléments fixes de votre décor, soit votre comptoir, votre dosseret, vos armoires de cuisine, votre vanité, votre plancher, votre mobilier, votre foyer… Bref, tous les éléments que vous prévoyez garder dans votre décor.


Par exemple, si votre comptoir de cuisine est en marbre Carrera, vous remarquerez une sous-teinte de gris bleuté, ce qui nécessite un blanc froid. Dans le cas où vous possédez un comptoir en Quartz effet marbre, il est fort probable que vous ayez besoin d’un blanc cassé. Pour un comptoir en granite avec des nuances mouchetées de bruns, il vous faudra un blanc plus chaud.


EN CONCLUSION


Les options de couleur blanche sont toujours déterminées par les éléments fixes de votre décor. Pour obtenir un look cohérent et fluide, il est primordial de prendre en considération les différentes sous-teintes des divers éléments.


N’oubliez surtout pas qu’un blanc froid peut donner l’impression que votre superbe comptoir en Quartz est sale, et vous ne voulez pas cela! Il est essentiel de comprendre que certaines sous-teintes sont capricieuses et ne conviennent pas à d’autres sous-teintes!


Sachez que chaque décision en matière de déco est en réalité un choix de couleur. Je suis Maxime Raymond, experte en décoration et coloration intérieure. Mon objectif est de vous aider à faire les bons choix pour créer un chez-soi harmonieux où vous vous sentirez bien.








Comments


bottom of page